Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

samedi 10 juin 2017

LA QUATRIÈME SEMAINE DU PRÉSIDENT MACRON

  On peut penser ce que l'on veut mais une seule chose est sûre, à l'Élysée et à Matignon ça bosse dur ! En moins d'un mois ils ont mis sur le métier de nombreux et très importants ouvrages.
  On le doit sans doute au caractère christique de Macron qui s'est inspiré de la règle de St Benoît pour créer son propre ordre des macronistes. St Benoit avait une devise qu'il faisait respecter par ses moines : "Ora et labora" ("prie et travaille"). St Emmanuel l'a transformé en :  "Marche et travaille.
  Peu de chance de trouver chez le coiffeur des photos de macron en maillot de bain sur la plage...Pour bosser, il bosse ! Non seulement il a beaucoup voyagé, dès le premier jour, pour rencontrer les principaux chefs d'état et se faire une place sur le toit du monde mais il n'aura cessé d'imposer à ses ministres, à commencer par le premier, à ses collaborateurs et aux cabinets, un rythme de travail de vrais bénédictins.
  On avance donc à grands pas pour finaliser les grandes réformes qui figuraient parmi les priorités du candidat Macron : moralisation de la vie publique, conformément à l'accord passé avec Bayrou qui en faisait sa priorité absolue pour rallier Macron - sans doute n'était-ce pas la meilleure idée si l'on considère le bruit grandissant que produisent les casseroles que traîne depuis quelques jours le MoDem et donc son président qui voulait faire de la morale sa marque de fabrique, mais nous y reviendrons) -, renouvellement de l'état d'urgence et renforcement des mesures contre les menaces terroristes, notamment avec la création d'une cellule anti-Daesh placée directement sous l'autorité du président, réforme du code de travail, révision des rythmes scolaires et mesures en faveur des collèges, ajournement du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu... En fait, chaque ministère s'est transformé en ruche et prépare sa prochaine réforme.
  Conformément aux engagements du chef de l'État tout devrait aller très vite. Nombreux textes sont déjà prêts et sont déjà soumis à concertation avec les organismes  concernés. Il ne reste plus qu'à attendre l'installation de la nouvelle assemblée nationale, dans un peu plus d'une semaine. Mais ici aussi tout se présente sous les meilleurs auspices.
  Tous les sondages sont unanimes et malgré les incertitudes inhérentes à l'exercice, la messe est dite et il y aura foule de moines macronistes au Palais Bourbon.
  La République en Marche devrait dépasser de plus de cent sièges la majorité absolue avec au moins 400 députés. LR + UDI sont évalués autour de 120, le PS et ses alliés à une petite trentaine, France insoumise + PC pourraient décrocher une vingtaine de sièges et le FN se satisferait de 15 députés.
  Autant dire que la majorité présidentielle n'aura besoin de personne pour faire passer ses textes, même pas de son allié le MoDem (40/50 Députés ?) ce qui serait une grande chance compte tenu des nuages qui s'amoncellent sur ce parti. 
  Lparquet de Paris, après l'enquête préliminaire qu'il avait ouverte, le 22 mars pour "abus de confiance" à l’encontre de Marielle de Sarnez, en raison de soupçon d'emploi fictif concernant  son ex-attachée parlementaire au Parlement européen,   annonce avoir ouvert une seconde enquête préliminaire dans une affaire visant d'autres assistants parlementaires du MoDem. "Le parquet de Paris ouvre ce jour une enquête préliminaire des chefs d’abus de confiance et recel de ce délit confiée à l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales afin de recueillir l’ensemble des témoignages et documents qui permettront de déterminer si des irrégularités ont été commises et si elles sont susceptibles de recevoir une qualification pénale".
  Selon Franceinfo, la ministre de la Défense, Sylvie Goulard, serait également concernée (son assistant parlementaire était le responsable de la formation des élus au sein du MoDem), tandis que la radio révèle les faits qui justifieraient la mise en cause de Marielle de Sarnez : ses assistants parlementaires, au statut local, étaient chef de cabinet de François Bayrou, sa secrétaire particulière et une attachée de presse!     
  Beau sujet pour la prochaine épreuve de philo au bac : "Un responsable politique peut-il avoir un comportement à la fois immoral et légal ? Que voulait dire Montesquieu en affirmant que le principe de la République était la vertu ? Pensez-vous que Napoléon avait raison lorsqu'il disait que la morale est bien souvent le passeport de la médisance ?
  
   

Aucun commentaire: