Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

mardi 27 juin 2017

DERNIÈRE CHRONIQUE

   Disons-le franchement : nous ne pensons pas que Macron soit de la race des dictateurs et qu'il constitue une menace pour la République et pour la démocratie. Il ne doit donc pas y avoir de malentendu avec ce qui va suivre.
  Nous dirons plutôt que c'est un homme d'une intelligence exceptionnelle, doté d'une capacité d'analyse et de calcul que l'on ne retrouve qu'à la NASA ou, peut-être, à la CIA.    Cette machine est tout entière consacrée à une ambition : réussir ce qu'il entreprend. Avant, c'était la haute finance, aujourd'hui, c'est la conquête et l'exercice du pouvoir. Ce n'est pas le pouvoir en lui-même qui l'intéresse mais de réussir ce qu'il entreprend. Il a connu la fortune chez Rothschild, il a remporté l'élection présidentielle et il prévoit déjà d'effectuer un second mandat. Après, il aura surement une autre ambition et il se consacrera entièrement à l'assouvir. "Réussir ce que j'entreprends" est sa devise.
 On se trompe quand on dit qu'il a eu une chance exceptionnelle dans son ascension politique. Ce n'est que le résultat d'un plan savamment élaboré à partir d'une analyse rigoureuse des ressorts de la société politique française et des causes de l'échec final de ses deux prédécesseurs.   
 De Sarkozy, il a retenu l'exceptionnel dynamisme et l'habileté politique. De Hollande, il a appris tout ce qu'un président ne devait pas faire. 
  On s’interroge parfois, avec de mauvaises pensées, sur ce que Macron a fait de l'argent qu'il a gagné chez Rothschild.     C'est pourtant simple, il l'a utilisé à se payer une équipe, une dream team secrète, une Firme à son service, avec une mission précise : devenir en quelques mois président de la République. Sûrement pas une équipe française, personne dans ce pays ne sait conserver un secret. 
 Les meilleurs cabinets d'intelligence stratégique, de conseillers politiques, de communicants de génie ne sont-ils pas américains ? Évidemment nous n'en savons rien mais nous sommes prêts à parier qu'il s'est fait conseiller par les meilleurs experts américains. 
  Un seul début de preuve : officiellement Macron n'avait pas de conseiller en communication, pas besoin disait-il. Tu parles ! Vous avez déjà vu un candidat à l'élection suprême s'occuper tout seul de sa communication et de sa stratégie ?
  On ne peut douter que tout à été minutieusement préparé et programmé avec une précision d'horlogerie. Impossible pour un homme seul, aussi génial soit-il.
  À cet égard, l'expression de "hold-up" pour qualifier sa performance inouïe n'est pas la plus adaptée. En fait, nous avons assisté au "casse du siècle". Un hold-up est à la portée de n'importe quel voyou, le casse du siècle, comme l'attaque du train postal Glasgow-Londres  en 1963, impose une longue préparation, la mobilisation des meilleurs experts et un plan d'action minutieux.
  C'est bien ce que Macron a réussi.
  Nous nous sommes permis cette analyse personnelle et romanesque, ce que nous n'avions jusqu'à présent jamais fait, parce qu'il s'agit de notre dernière chronique. Comme un monôme d'après bac...
  Nous voulions savoir si le PS réussirait enfin sa refondation et si Hollande en serait l'auteur ? Le parti socialiste est en charpies et Hollande est tombé dans le trou noir de l'histoire.
  Nous ne voulions pas conclure sur un tel désastre avant de savoir si son successeur réussirait son installation et posséderait tous les moyens de réformer la France ? Nous pensons maintenant qu'il en a les moyens.
 Nous terminerons malgré tout, comme nous avions commencé le 24 décembre 2010, sur une interrogation. Concernant le nouveau président cette fois.
  A-t-il préparé avec la même minutie et envisagé tous les scénarios pour que son triomphe ne soit pas uniquement électoral mais aussi présidentiel ? Par exemple, possède-t-il une stratégie pour résister à la rue ?
 Bien que rien ne soit plus difficile à prévoir que l'avenir, nous souhaitons à Emmanuel Macron, très sincèrement, une marche impériale...


*
  
  Me voici maintenant arrivé au bout du chemin et je peux arrêter ici ma carrière de blogueur.   
 Mille mercis à tous les fidèles lecteurs de France ainsi qu'aux  nombreux résidents à l'étranger qui ont été nombreux et assidus. 
  Peut-être nous retrouverons-nous sur Facebook ?

                                      Alain-Gustave Vialain

Aucun commentaire: