Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

lundi 19 juin 2017

MACRON N'EST PAS PARTAGEUR !

  La saison des compétitions électorales est terminée. Un seul et même homme a remporté toutes les coupes. Ses deux plus belles victoires sont celles auxquelles il n'a même pas participé : les primaires de la droite et du centre, d'une part, de la gauche socialiste et écologiste, d'autre part. Il n'y a pas participé en tant que candidat mais du fait de sa position de favori à la présidentielle il en a été l'enjeu et l'attrait exercé sur les candidats prêts à tout pour sauver leur siège a provoqué l'implosion des camps de droite et de gauche entre ceux décidés à rallier Macron et ceux désireux  de sauver leur parti.  
  Comme toujours les deux extrêmes, droite (FN) et gauche (France insoumise), ont profité de le faiblesse des ex grands partis pour réaliser de bons scores. Le FN qualifié au second tour se mettait à rêver, Mélenchon ne doutait pas que s'il n'était pas élu président il serait au moins le premier parti d'opposition, voire le groupe le plus important a l'assemblée ce qui contraindrait Macron à la cohabitation.
  Le problème c'est que la fatigue guette toujours les extrêmes dans ce type d'épreuves et qu'à force de hurler sans cesse et de multiplier les combats, ils terminent épuisés et s'effondrent dans un coin du ring. Ils marmonnent alors au travers de leurs dents cassées que c'est à cause du mode de scrutin majoritaire qui favorise les partis qui recueillent le plus de voix.
  Et alors n'est-ce pas le but du jeu que d'obtenir le maximum de voix ? Si l'on est Macron on y arrive tout seul, si l'on est plus faible on se cherche des alliés loyaux. Encore faut-il pour cela ne pas souffrir de troubles de la personnalité et mettre son ego de côté...
  Dernière épreuve donc emportée haut la main : les législatives. Macron peut désormais se reposer sur forte majorité absolue de 350 sièges (la majorité absolue est 289 sièges). D'autant plus absolue qu'il n'a même pas besoin des 42 députés MoDem ! Bayrou devra se faire plus modeste ou prendre sa retraite...
  Et ce n'est pas fini : le principal parti d'opposition LR-UDI-DVD obtient 137 sièges mais des ralliements à Macron sont à prévoir et même l'éclatement en deux groupes, les purs et durs dans l'opposition et les  "Macron  compatibles"; à gauche les socialistes (29), le PRG (3) et les divers gauche (12) ne vieilliront probablement pas ensemble au sein d'un même groupe où cohabiteraient les fidèles de Solferino et les rescapés de la Fronde. Une bonne partie, à commencer par Valls rejoindra les macronistes.
  Nous serons fixés le 4 juillet lors du vote de confiance sur la déclaration de politique générale du premier ministre. Parions qu'elle sera approuvée par plus que 350 voix ...
  Il ne nous reste plus qu'une étape à franchir pour en terminer avec ce préambule à " Hollande Président" et consacré à la prise du pouvoir par Macron : l’installation du nouveau gouvernement dont on nous dit qu'il est là pour durer.
  Nous aurons alors achevé notre ouvrage.

Aucun commentaire: