Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

jeudi 20 avril 2017

ALLEZ, ENCORE TROIS JOURS !

  Lors du précédent débat entre les onze candidats à la présidentielle nous avons été choqué que l’on ne laisse qu’une minute et demie à chacun pour s’expliquer. Ce soir, on a compris qu’ils avaient raison : quinze minutes, c’est à dire dix fois plus, est proprement insupportable.
  Comme d’habitude nous nous sommes installé devant la télé avec un bloc et un crayon pour vous rendre compte de l’exercice. Après tout, il s’agissait, à trois jours de l’échéance, de choisir le prochain président de la République.
  Nous pourrions, maintenant, aller sur internet et copier-coller les comptes rendus de l’émission mais après avoir supporté tout ce qu’il a fallu endurer depuis 7 ans cela aurait été indigne.
  Voici donc la vérité. Nous avons suivi Mélenchon, ce qui nous a permis d’apprendre qu’il était Mitterrando-Gaulliste. Cool, nounours de gauche, à aucun moment il ne parle de son programme et nous rassure : il ne souhaite pas abandonner l’euro. Le problème avec les hologrammes est qu’ils sont flous…
  Puis nous avons écouté Le Pen. Spectacle extraordinaire !  Pujadas et Léa Salamé,  à chaque question posée, lui ont servi de faire valoir et donc de briller. Ils le font exprès ou quoi ? Au fond, le populisme est l’enfant de la médiatisation et de l’intellectualisme.
  Et puis, plus rien ! Asselineau, dodo…
  Un moment de lucidité retrouvé quand Hamon s’est exprimé, le temps de nous poser une question : pourquoi, quand on est socialiste, ne pas voter pour le candidat qui pense et s’exprime comme un socialiste ? Nous ne partageons pas ses idées, vous l’aurez compris, mais il faisait le job pour sa boutique. Avec franchise et sympathie. Pourquoi ne pas essayer de sauver ce qui peut l’être encore et quitter le navire socialiste alors qu’il est sur le point de couler ? Parce qu’il a trahi Hollande ? Mais qui a trahi qui et qui soutient encore Hollande ?
  Nous n’avions pas trouvé la réponse quand Dupont-Aignan est arrivé. Il n’est pas remboursé par la sécu, mais c’est certainement le somnifère le plus efficace…

  Quelle honte ! Depuis des mois nous balançons entre Macron et Fillon au nom de l’intérêt de la France et au moment crucial, alors qu’il faudrait conclure, nous avons sombré dans les bras de Morphée !

Aucun commentaire: