Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

lundi 6 mars 2017

RESPECT À JUPPÉ

  Nous avons été injustes avec les hommes politiques. Il y a en a au moins un qui voit plus loin que le bout de son nez et qui réfléchit aux conséquences de ses actes. 
  Juppé vient donc d'annoncer qu'il ne serait en aucun cas le recours. C'est digne et courageux, il ne réalisera pas le rêve de toute une vie, devenir président de la République. Mais il a compris qu'il ne réaliserait pas l'unité de son camp et que s'il était élu, il aurait du mal à mettre en oeuvre le redressement de la France.  
  Fillon s'est-il seulement posé la question ? Il est  monté sur le Titanic alors que tout le monde voit déjà les icebergs vers lesquels il fonce tout droit. Nous lui souhaitons bon courage.
 Comme la plupart des français, nous sommes excédés de voir la campagne électorale focalisée sur lui et ses affaires. C'est mortifère pour la droite mais surtout pour la France.
  La perte de crédibilité dont il est victime et la division de la droite et du centre qu'il a provoquée n'en font plus un favori et, si l'on en croit les enquêtes d'opinion, il est largement distancé par ses deux principaux concurrents. Il a rejoint le deuxième peloton, celui des poursuivants, avec Hamon et Mélenchon. 
  Les sondages se trompent, on sait. Mais mais il est plus difficile à un candidat à l'élection présidentielle qui a perdu son crédit et qui a profondément divisé sa famille politique d'être élu qu'à un chameau de passer par le trou d'une aiguille. Comment est-il possible que la droite ait eu au moins deux candidats possédant chacun toutes les chances d'être élu et qu'elle se retrouve éliminée du second tour ?
  La gauche étant également dans la panade, il nous faut donc désormais nous concentrer sur Macron et Le Pen qui font la course en tête avec une large avance sur leurs poursuivants. Fillon risquant, lui, d'être absorbé par le second peloton, en compagnie de Hamon et Mélenchon. 
  Il va lui falloir pédaler dur, surtout qu'il ne peut pas compter sur quelques poussettes salvatrices dans les passages difficiles... Mais si un miracle survenait et qu'il recollait à celui des favoris, nous serions heureux de saluer l'exploit.
  
  

Aucun commentaire: