Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

mercredi 26 octobre 2016

HOLLANDE DOIT SE REPRÉSENTER !

  En toute honnêteté, il ne pourrait y avoir que deux raisons pour qu’il renonce : un échec sur le plan du chômage, des sondages annonciateurs d’une catastrophe électorale.
  Mais la courbe du chômage s’est inversée, c’est le gouvernement qui le dit : il y a eu 67.000 chômeurs de catégorie A de moins en septembre. Que demander de mieux ?
  Certes, Hollande avait dit devant toute la presse présidentielle, le 27 juillet 2015, (après avoir annoncé une première fois l’inversion de la courbe du chômage pour la fin 2013) : « Il faut qu’il y ait une baisse du chômage tout au long de l’année 2016. »
  N’est-ce pas le cas ? En fait, si l’on regarde les 9 premiers mois de l’année, on a 5 baisses pour 4 hausses en catégorie A et 4 baisses pour 5 hausses pour l’ensemble des catégories A,B,C.
  Mais on peut toujours présenter la réalité sous un jour différent, par exemple en moyenne trimestrielle.
  Arrêtons ces pinaillages ridicules. Voici ce qui devrait clore le débat :

   -Nb de chômeurs catégorie A en janvier 2016 :                    3.813.500
   ------------------------------------septembre 2016 :                     3.746.500 
    -Nb de chômeurs en catégories A,B,C en janvier 2016 :       5.764.300
    --------------------------------------------- septembre 2016 :        5.781.300
   -Nb total de demandeurs d’emploi en  Janvier 2016 :           6.490.500
   ------------------------------------------------septembre 2016 :       6.573.100

 C’est clair, c’est net, c’est incontestable (source DARES-indicateurs. Ministère du travail- France y compris DOM). La hausse du chômage s'est ralentie mais la courbe ne s'est toujours pas inversée. Quant à la baisse du chômage tout au long de l'année 2016, il vaut mieux oublier...
  La catégorie A, qui recense les chômeurs sans emploi, en recherche active d'un travail, est celle que les médias et les politiques retiennent pour suivre l'évolution du chômage. C'est normal puisque c'est la plus simple. Le problème est que, compte tenu de son impact politique, elle est aussi celle qui donne lieu à toutes les manipulations. Le but est de faire baisser à tout prix (c'est le cas de le dire!) son nombre en transférant le maximum d'inscrits vers les autres catégories moins commentées. Elle est donc la grande bénéficiaire des formations (500.000), des emplois aidés (450.000), prime à l'embauche dans les PME et de nombreux autres mécanismes. Ceci explique que ce soit la seule catégorie qui ait baissé (mais de 67.000 seulement depuis janvier) tandis que les catégories additionnées A,B,C ont augmenté de 17.000 et le total général des catégories A,B,C,D,E (c'est dans ces deux dernières que l'on classe les personnes en formation ou bénéficiant de contrats aidés), de 82.600. Demandez donc aux 6.573.000 personnes qui recherchent un emploi s'ils ne se considèrent pas comme chômeurs parce qu'on les a envoyés en formation ou qu'on leur a octroyé un emploi jeune provisoire et sous-payé...
  Quand les résultats ne sont pas tels qu'espérés, les socialistes automatiquement dégainent leur Sarkozy : la situation était pire avant ! Pas de bol, voici les vrais chiffres (même source du ministère du travail) : Les chômeurs de catégorie A ont augmenté au cours du quinquennat de hollande de 607.000, ceux du groupe A,B,C de 1.087.500 et le total général des demandeurs d'emploi en France de 1.882.000.
  Mais pas de panique : Hollande annoncera sa candidature au plus tard le 15 décembre, il lui reste donc encore un mois (et donc les chiffres de novembre) pour annoncer qu'il a fait baisser le chômage. À âme vaillante, rien d’impossible. Et puis ce qui compte, c’est qu’il soit content de lui. Pourquoi les français ne le seraient-ils pas ?
  Justement, et c’est la seconde raison qui justifie sa candidature, on vient de poser la question aux français.  Selon un sondage Kantar-Sofres- OnePoint pour Le Figaro, LCI et RTL, François Hollande obtient 9% des intentions de vote au premier tour de la présidentielle. Vous vous rendez-compte ? Trois fois plus que lorsque il avait annoncé sa candidature pour la présidentielle de 2012 ! Peu importe que les sondages placent le président en exercice derrière Alain Juppé et Marine Le Pen (28%), Emmanuel Macron (14%) et Jean-Luc Mélenchon (13%). Donc en  cinquième position...
  À âme vaillante…, oui, on sait. Certes, le bilan de Hollande est plus mauvais que celui de Sarkozy alors que la conjoncture mondiale était bien pire et les sondages sont à mille lieux de ceux dont bénéficiait Sarkozy qui n'a pourtant pas été réélu en 2012.
  Mais nous ne laisserons pas abattre :  Hollande doit être candidat ! 
  Si non, comment se terminera notre blog ? Par le chômage ?

Aucun commentaire: