Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

mardi 27 septembre 2016

LE MOIS D’AOÛT N’EST PAS FAIT POUR LE TRAVAIL

  "Orienté à la baisse, le chômage" ? C’est ce que nous avons écrit dans notre précédente chronique ! Heureusement que nous avions eu la prudence d’ajouter "même si elle n’est pas continue", anticipant qu’à de bons mois succéderaient des mauvais, contrairement à Hollande et à MEK qui se sont engagés, contre vents et marrées, à une "baisse continue sur l’année".
  Donc la remontée du chômage en août, après une baisse en juillet qui, elle-même faisait suite à une légère hausse en juin, ne nous a pas vraiment surpris. Sauf qu’il ne s’agit pas d’une remontée mais d’une véritable explosion :
-      +50.800 en catégorie A
-      +76.100 en catégories A,B,C
 Cela n’empêche pas notre ministre du travail d’affirmer sereinement que "la tendance demeure favorable" ! C’est qu’elle a de bonnes et convaincantes explications qui lui ont été fournies par ses services : «une augmentation inhabituelle du nombre d’actualisations des demandeurs d’emploi.» Nous n’avons pas bien compris mais on peut trouver en renvoi (1) une explication tirée du communiqué de presse du ministère qui éclairera sûrement les plus experts.
 Tout le gouvernement cherche fébrilement des raisons de relativiser. On a ainsi entendu Marisol Touraine évoquer la météo mauvaise, les inondations et les attentats. Les attentats, un sujet délicat qui aurait mérité d’être mieux argumenté car s’il est incontestable que les étrangers sont moins nombreux à être venus en France et que l’activité dans l’hôtellerie et la restauration a souffert, en contrepartie, de très nombreux français qui avaient l’habitude de se rendre au Maroc, en Tunisie… sont restés en France. Il y avait foule en Corse, en Bretagne… Quant à l’impact sur l’emploi il n’apparaît pas clairement dans les chiffres de Pôle emploi, notamment lorsque l'on examine les motifs d'entrées en catégories A,B,C qui sont restées quasi stables, qu’il s’agisse des fins de CDI, de l’intérim ou des licenciements économiques. Attention donc à ne pas trop instrumentaliser les attentats, ils n’expliquent sûrement pas toute l’ampleur du phénomène.
  Nous offrons donc au gouvernement une autre explication que l’on trouvera peut-être un peu plus convaincante : la formation. Les entrées en formation sont traditionnellement très faibles en août : comment commencer une formation en août, alors que stagiaires et formateurs sont en vacances ? Il y aura donc eu très peu, à ce titre, de sorties de la catégorie A et donc d’entrées en catégorie D, celle où sont recensées les formations. Reconnaissons que la manip’ du gouvernement n’aura pas fonctionné ce mois-ci(2).
   En réalité, tout le monde est touché. Touts les demandeurs (moins de 25 ans, entre 25 et 49 ans, 50 ans et plus), dans toutes les catégories (sauf la B-activité très réduite-qui baisse de 10.000). Le total des chômeurs en France remonte à nouveau : il était de 6.513.900 en juillet, avec 96.000 de plus il atteint en août le chiffre record de 6.611.300 !
  Si Hollande veut annoncer, comme on le dit, sa candidature en décembre, il ne lui reste plus que deux mois, septembre et octobre, puisque les chiffres de novembre seront publiés à Noël ce qui n’est pas le moment idéal. Même s’il y avait un recul du chômage sur ces deux mois cela ne suffira pas pour justifier qu’il se représente, lui avait déclaré en mai dernier, se congratulant alors de la baisse de 20.000 personnes enregistrée en catégorie A de pôle emploi au mois d'avril 2016 : "La bataille n’est pas gagnée. Elle ne le sera que quand on aura sur plusieurs mois une baisse continue du chômage".
  Ce qui prouve sans conteste  que son engagement portait bien sur les chiffres de pôle emploi et non sur d’autres statistiques qui pourraient s’avérer plus attrayantes…
  Il avait, d’ailleurs, également affirmé : "Un président qui ne respecte pas ses engagements ne peut être candidat".

Ce qui est dit, est dit
Cochon qui s’en dédit !


(1)  "En août 2016, le nombre de sorties de catégories A, B, C pour défaut d'actualisation a enregistré une baisse inhabituellement forte. Cette baisse affecte à la hausse le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B et C, de manière plus importante pour les catégories A et C. Elle pourrait s’expliquer, au moins en partie, par une sensibilité des comportements d’actualisation au nombre plus élevé de jours ouvrés dans la période d'actualisation ce mois-ci, suite au changement du calendrier d’actualisation en janvier 2016". Ah, oui ?

(2)  Nous avons eu la curiosité de comparer les indicateurs d’entrées en formation (Ministère du travail-DARES). Si l’on regarde les années 2013, 2014, 2015 (les statistiques s’arrêtent à mai pour 2016), on constate qu’à chaque fois les chiffres sont très faibles pour les mois de juillet et août, 15.000 en moyenne sur ces deux mois, ils explosent en septembre avec respectivement 119.000, 126.000 et 110.000 entrées. 
      Si notre raisonnement est exact on devrait donc enregistrer une baisse significative des chômeurs de catégorie A en septembre…

Aucun commentaire: