Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

samedi 14 mai 2016

LE RÊVE DE HOLLANDE

Nous allons entamer cette dernière année du règne de François II par un cadeau, non pas électoral, le président s’en charge, mais à nos lecteurs : un résumé commenté du discours de François Hollande prononcé le 3 mai dernier à l’occasion du colloque « La gauche et le pouvoir ». Ce n’est pas une plaisanterie, il s’agit vraiment d’un cadeau ! D’abord, parce que c’est un événement important qui risque d’être à l’élection présidentielle de 2017 ce qu’avait été le discours du Bourget à celle de 2012. Il s’agit, en effet, non seulement de l’annonce de la candidature du président sortant à son renouvellement mais on y trouve surtout l’intégralité du synopsis de sa campagne qui débute maintenant. Ensuite, parce que vous n’aurez pas à vous imposer le pensum de sa lecture, nous l’aurons fait pour vous. Vous saurez exactement comment Hollande va mener campagne, le bilan, les justifications, les thèmes de campagne, les angles d’attaques sur les adversaires et son projet personnel si d’aventure il était élu.
Ce qui d’ailleurs, entraîne une question préliminaire: pourquoi a-t-on aussi peu parlé de ce discours qui lance véritablement la campagne présidentielle ? Quelques lignes, peu d’images et pas de commentaires, pas de débats… quasiment rien. Les intellectuels de gauche on peut comprendre, ils étaient là pour communier au nom de la gauche, entre eux, trop émus pour communiquer, trop fiers pour partager. Mais les journalistes et les politologues dont c’est le métier ? Partis déjà en weekend ou pensent-ils que Hollande est, quoi qu’il fasse, déjà sorti de l’écran et que l’on fait plus d’audience à décrypter le dialogue entre Jeanne d’Arc et Macron ?
Comment douter que le colloque « La gauche et le pouvoir », organisé par trois fondations alliées, c’est-à-dire affidées, au parti socialiste (la Fondation Jean Jaurès, Terra Nova et la Fondation européenne d’études progressistes) n’ait été monté à la demande de l’Elysée, pour lancer la deuxième campagne de Hollande ? La gauche c’est l’alibi, la candidature Hollande le vrai sujet. D’ailleurs, le discours se compose de deux parties clairement identifiables et totalement inégales (nous avons choisi l'affichage  Word : police Trébuchet MS, taille 12): une  profession de foi de gauche (5 pages sur 21, 1694 mots sur 7684) et la stratégie de reconquête (16 pages, 5990 mots). Le cheval, c’est Hollande, l’alouette, la gauche. Mais ces deux parties ont leur logique et leur cohérence.

Pour ne pas faire trop long nous allons les traiter en deux chroniques publiées séparément, la première, qui le sera prochainement, intitulée: "Il n'y a qu'une seule gauche et Hollande est son prophète", introduction logique à la seconde, prévue pour la semaine prochaine: "Le trou de souris".


Aucun commentaire: