Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

lundi 25 avril 2016

HÉ HO, ÇA VA PAS BIEN LÀ-HAUT !

On prétend que la gauche n'a plus rien à dire et qu'elle est devenue inaudible. C'est un peu sévère tout de même, ne vient-elle pas d'accomplir un geste fort pour se rendre compréhensible de tous ? Incontestablement elle a le sens de la formule: la "Force tranquille", le "Changement, c'est maintenant". Certes, cette dernière trouvaille de Hollande pour se faire élire en 2012 s'est révélée catastrophique une fois au pouvoir. Il aurait du être plus clair, plus précis. Très vite nous sommes donc passés aux figures de rhétorique, l'anaphore, l'oxymore, la dislocation. Mais cela n'a pas marché non plus.
Macron pensait donner un coup de jeune à la communication politique en appelant son nouveau mouvement "En marche !". C'était plus clair, plus direct et cela rappelait la Marseillaise. Mais il est apparu, cette fois encore, qu'il risquait d'y avoir un malentendu. Ni droite ni gauche, soit. Mais dans quelle direction faut-il donc marcher ? Aller tout droit ? Tout le monde, et lui le premier, dit que l'on va dans le mur...
Il fallait donc trouver encore plus simple. Heureusement que la langue française est d'une richesse infinie et, de fait, quelqu'un vient de trouver la solution, ce sera l'interjection.
Difficile de faire plus simple : deux lettres seulement consonne/voyelle ou voyelle/consonne. Eh, he, ho, ha, hi que l'on peut décliner à l'infini, avec ou sans accent, répéter, associer entre eux. Eh ho! Ho ho! Ha ha! Hi hi, Hi ho...Pour toutes les situations, pour tous les courants.  
C'est Cambadelis qui a trouvé comment parler aux français et prouvé qu'un premier secrétaire du parti socialiste pouvait servir à quelque chose. Le mouvement de soutien à la réélection de Hollande s'appellera donc : "Hé ho, la gauche !"
Avouons que sur le moment nous n'avons pas compris le message. Avait-il peur tout seul à Solférino ? Mais il aurait crié : "Hé ho, y a quelqu'un ?" S'il avait eu un moment de panique devant le naufrage annoncé il aurait plutôt lancé un cri de détresse:"Ohé du bateau", "Ohé du pédalo". Était-ce  un coup de mou, un ras le bol de la gauche, une sévère admonestation? Il faudrait alors comprendre "Hé, la gauche, ça va pas la tête ?"
Et puis soudain l'illumination devant nos petits regardant un film à la télé en ce weekend pluvieux. Mais c'est bien sûr!

Piocher, pic pac, pic pac, pic pac
Notre jeu préféré
Hé ho, hé ho, hé ho
On rentre du boulot

Cambadélis se prend pour Blanche-Neige et entonne en chœur le chant des sept nains. Les nains en politique, ce n'est pas ce qui manque, c'est plutôt le boulot...
Du coup, d'autres réminiscences nous sont venues.
Nono Ferrer:
"Où est-ce que j'ai mis mes outils ?
Oui, je sais je perds tout mais ce que je ne veux pas
C'est qu'on se moque de moi
OH! EH! HEIN! BON!"

Gold:
"Ohé, ohé, capitaine abandonné
Mets des ailes à ton voilier
Sonnez, sonnez, sirènes au vent salé
Sonnez, sonnez, la dernière traversée"


C'est fou ce que l'on peut dire avec des interjections.Le résultat est d'une indigence désespérante ? Sans doute mais tout le monde n'est pas de Gaulle:

"Mais le dernier mot est-il dit ?
L'espérance doit-elle disparaître ?
La défaite est-elle définitive, non.
Rien n'est perdu!"


C'est vrai, cela a une autre gueule que Hé ho mais Hollande lui-même n'a pas trouvé mieux comme nouveau slogan pour sa prochaine campagne que "Ça va mieux".

"Hé toi, tu vas mieux ?" 
"Ah non, pas du tout. Et toi ?" 
"Ho, toujours aussi mal !"

Ça promet. Hi hi !...



Aucun commentaire: