Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

jeudi 28 janvier 2016

PODEIS : VOUS LE POUVEZ

Le ménage a été fait. Les choses sont claires et chacun est désormais à sa place.
Soit on est avec Hollande et l'on ne finasse plus. Soit on est contre et on s'organise pour ... le changement. Sinon, il faudra se taire. Formule rituelle des  mariages : si quelqu’un n’est pas d’accord, il faut le dire maintenant ou se taire à jamais.
Aujourd'hui, il y a sans doute autant de responsables de gauche qui s'opposent à la politique de Hollande que de ceux qui l'approuvent. Et si l’on regarde les personnes, c'est du lourd !
Si l'équipe de Hollande est désormais "resserrée", celle de la gauche de la gauche est désormais au complet : Mélenchon, communistes, verts tendance Duflot, Montebourg, Filippetti, Taubira et tous les frondeurs du PS, cela fait du monde, du beau monde et, normalement, des voix.
Alors, nous leur disons: PODEIS! Vous le pouvez! Franchement, face à ce que vous êtes censés représenter, PODEMOS ou SIRIZA, c'est du petit lait.
C'est maintenant ou jamais. Si vous n'y allez pas, c’est à dire si vous ne présentez pas un candidat à la présidentielle, taisez-vous à jamais.
Quand on fait de la politique et surtout quand on a des idées, il faut prendre le risque de miser ou se coucher, comme au poker. Vous le pouvez ? Allez-y.
Rien de plus simple.
Il vous faut un nom ? Il est tout trouvé : "La gauche de la gauche -LGDG-" ça vaut les Républicains, non ?
Le programme ? Il y a longtemps qu’il est connu,  depuis des siècles : faire payer les riches, briser le grand capital, refuser la dictature de l’euro, fermer les frontières à la concurrence économique, l’ouvrir à l’immigration… Ce n'est tout de même pas sorcier.
Reste une difficulté. Quand on est responsable, il faut se préparer à assumer le pouvoir et donc choisir celui ou celle qui occupera le poste suprême. Là est le vrai problème. On peut avoir une grande équipe de foot, mais si toutes les vedettes veulent porter le N°10, cela devient plus difficile.
Est-ce, pourtant, si compliqué ? Quand on est de gauche, de la gauche de la gauche, on est pour la démocratie participative, on sait débattre et, au final, écouter la voix du peuple. Les primaires citoyennes sont faites pour vous. Évidemment, il ne faut pas s’installer à la table du dîner de cons et tomber dans le piège de primaires bobo-socialo. 
Non, des primaires révolutionnaires. La sagesse populaire saura désigner, sans aucun doute, le/la meilleur(e) d’entre vous, celui ou celle qui devancera le président sortant au premier tour et défendra, au second, la République et la démocratie. Mais oui, vous le pouvez.
Alors, faites-le ! Sinon, taisez-vous à jamais… 

Aucun commentaire: