Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

dimanche 24 janvier 2016

LISEZ-MOI, ÉLYSÉE-MOI

Un homme politique digne de ce nom doit être écrivain. C'est à dire publier un livre.
Ceux qui ne se souviennent plus de ce qu'est un livre peuvent aller sur le site du ministère de la culture, Fleur Pellerin leur expliquera le plaisir de la lecture, ou du lire, comme l'on dit maintenant.
Donc un livre c'est un document écrit par une personne qui a quelque chose d'original à raconter et qui espère que d'autres personnes le liront. Chateaubriand, Churchill, de Gaulle...
Vous vous attendiez sûrement à ce que nous parlions du livre que Sarkozy va publier demain ? Eh bien, non ! Ici nous ne nous intéressons seulement à la gauche. La gauche est intellectuelle, elle aime les écrivains, elle respecte la littérature, surtout si l'auteur est de gauche. Elle méprise naturellement les pseudo-écrivains.
Mais ça, c'était avant.
Avant que la ministre de l'Éducation nationale, Madame Vallaud-BelKacem ne réforme les programmes de l'école et privilégie les activités périscolaires par rapport aux connaissances culturelles.
Aujourd'hui, la gauche préfère la parole à l'écrit, même si son langage est devenu très approximatif. Aujourd'hui, lorsque les communicants convainquent un politique de publier, il s'adresse à un éditeur qui va compiler de vieux discours jadis prononcés pour un faire un livre.
Hollande avait montré la voie avant les dernières élections présidentielles avec ce beau titre "Le rêve français". Un livre ? Non, une sélection d'anciens entretiens avec la presse et de vieux discours publics. Roland Barthes disait : "Tout texte est un tissu de citations révolues"...
Valls ne pouvait pas être en reste, il a donc lui aussi publié un livre. Son titre ? "L'exigence". Le sujet ? la lutte contre le terrorisme. Le contenu ? Les discours qu'il a prononcés au lendemain des attentats de janvier et novembre 2015 à Paris. Publié le 6 janvier 2016 (éditions Grasset), il est aujourd'hui soldé sur la FNAC à 3,99 euros. Qui le savait, qui l'a acheté, qui l'a lu ?
Personne heureusement, parce que si ces discours, surtout le premier, avaient été salués lorsqu'ils ont été prononcés, leur publication apparaît aujourd'hui comme une instrumentalisation politique des dramatiques événements qui ont bouleversé les français. Est-il correct que le premier ministre fasse ainsi sa "com" sur un tel sujet alors même que le président de la République prononçait, au congrès de Versailles et devant la nation, un très important discours ? Et qu'il pédale depuis pour faire aboutir une réforme de la
constitution sur laquelle il s'est imprudemment engagé. Comme  sur l'inversion de la courbe du chômage...À quand la publication des discours de Sapin et Rebsamen sur l'emploi ?
Mais c'est du livre de Sarkozy que les médias vont parler cette semaine. Il parait qu'il y confesse 27 erreurs commises au cours de son quinquennat. Formidable ! Le match Hollande-Sarkozy a de l'avenir. Quand le président sortant se livrera au même exercice, il pourra faire aussi bien que les séries télé à succès: des saisons et des épisodes.De quoi remplir des étagères...

Jamais un orateur n'a pensé en parlant,
Jamais un auditeur n'a pensé en écoutant
Alain (Les aventures du cœur-1945) 






Aucun commentaire: