Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

lundi 7 décembre 2015

LE MALADE ET LE REBOUTEUX

La France est très malade. Comment reprocher à un grand malade qui a perdu l’espoir et ne croit plus  en la médecine de se retourner, dans son désespoir, vers une thérapie qu’il n’a encore jamais essayée : le rebouteux ? C’est un choix risqué mais on peut comprendre.
Inutile de tourner autour du pot, le front national est le grand vainqueur des élections régionales. Il est bien le premier parti de France. Le grand vaincu est le parti socialiste, arrivé troisième, derrière les Républicains. La pire des manières d’entamer l’élection présentielle qui élimine impitoyablement le candidat arrivé troisième.
Hollande aurait mieux fait de rester dans son bureau à s’occuper des français. Si la planète est en danger, la France aussi. Il en a produit des milliers de tonnes de CO2, volant de conférence en conférence, visitant tous les chefs d’état, se faisant photographier sur le Charles de Gaulle et ne ratant aucun comice agricole ni aucune inauguration pour redorer son image. De fait, elle a fait un bond dans les sondages après les attentats de 13 novembre mais il fallait comprendre que c’est son attitude pendant ces dramatiques événements qui été saluée, pas sa politique. Au fait, où est-il ? Et son premier ministre ? Et le ministre de l’intérieur ? En général, ils parlent juste après 20H. Depuis des semaines on les voit et les entend tous les jours. À l’heure où nous écrivons ces lignes plus de son, plus d’image… Valls parlera, parait-il, ce soir ; 24 heures à ruminer !
Les Républicains et le centre n’ont aucune raison de pavoiser. Ils ont dû céder la première place au FN (de peu, il est vrai) et en fait de grand Chelem, ils ne peuvent espérer que 4 ou 5 régions. La division menace en son sein.
On s’est bien trompé en attaquant le FN sur ses idées nauséabondes, en stigmatisant son caractère sectaire, en le traitant de fasciste, xénophobe, nationaliste, réactionnaire. Qui voterait pour ces gens-là ? Eh bien, tous ceux qui seraient bien incapables d’expliquer ce que signifie le moindre de ces mots. Les jeunes qui ont voté, 1 sur 3 seulement, l’ont fait très majoritairement pour le FN. Fascisme, nationalisme, xénophobie, leur font vaguement penser à un ennuyeux cours d’histoire sur une période ancienne qui ne les intéresse en rien. Les vieux qui savent de quoi il s’agit sont les plus opposés à l’extrême droite.
Les électeurs du FN ne sont intéressés que par trois sujets : l’emploi, la sécurité, l’immigration. Sur le premier, l’échec est patent et le gouvernement enfile les mensonges et les tripatouillages mois après mois. Sur les deux autres Hollande et Valls ont surpris avec des propositions que personne n’aurait jamais imaginé entendre dans la bouche d’un socialiste. Le malheur est que nombre de ces mesures étaient proposées depuis longtemps par le FN qui peut donc se réjouir d’avoir eu raison depuis longtemps. Et le doute sur la sincérité du gouvernement commence à monter avec la "vraie" gauche qui se met à dire qu’il ne faut pas sacrifier les libertés à la sécurité tandis que la ministre de la justice marque son désaccord sur ces projets par un silence étourdissant. Bizarre !
Décidément les politiques ne sauront jamais s’adresser aux électeurs de FN. Et si on leur parlait de ce qui ne laisse personne indifférent : leur portefeuille ? Une fois le FN au pouvoir, si l’on a bien compris, l’euro sera remplacé par le Franc, les frontières rétablies, les droits de douanes de retour, la retraite ramenée à 60 ans, le SMIC augmenté de 200 euros…
Personne ne conteste que le nouveau Franc sera immédiatement dévalué d’environ 1/3 et que la dette, qui est libellée en euro, augmentera d’autant. Il en sera de même pour vos revenus en termes de pouvoir d’achat. Maintenant regardez autour de vous tout ce qui est importé : le smartphone, la voiture (beaucoup de françaises sont fabriquées à l’étranger et pour celles qui le sont en France, une bonne partie des matériaux et équipements viennent de l’étranger), l’ordinateur, la télé, l’essence et le gaz, les vêtements…eh bien, ils vous coûterons 1/3 de plus sans compter les droits de douanes. Tant mieux on produira français, cela fera de la croissance et de l’emploi. Vraiment ? Mais pourquoi n’est-ce pas déjà le cas alors ? Justement parce que nous ne sommes pas compétitifs et que nous produisons trop cher. Certes, il y a des produits français de qualité et qui restent rentables et d’ailleurs, ce sont eux que nous exportons. Croyez-vous que si nous rétablissons les frontières et les droits de douanes ils ne seront pas, en réciprocité, soumis aux mêmes surcoûts ? Conséquence, nos exportations vont s’effondrer, ce qui vous l’avouerez, n’est pas bon pour l’emploi.
On pourrait continuer ainsi pendant des heures mais une seule question suffira, à condition d’y répondre franchement : si Madame Le Pen continue de monter et que les sondages commencent à indiquer qu’elle pourrait gagner la présidentielle laisserez-vous vos économies à la banque ou retirerez-vous vos euros avant qu’ils ne risquent de devenir des Francs au rabais pour les cacher sous votre matelas ? Rappelez-vous, c’est ce qu’ont fait les grecs et leurs banques ont fermé. Sont-ils revenus à la Drachme comme ils menaçaient ? Que nenni, ils ont bien compris que ce serait la ruine pour tous (sauf pour ceux qui avaient retiré à temps leurs euros…). Au final, Tsipras s’est couché, il a gardé l’euro et la Grèce applique le plan d’extrême austérité que l’Europe lui impose…
Le temps de la réflexion est venu. Espérons que vous tirerez profit de la semaine qui nos sépare de second tour pour méditer un peu. On sait que vous n’êtes pas 30% de fascistes, on sait que vous en avez ras le bol mais ce n’est pas une raison pour mettre le feu à votre propre maison.

Nouveau dicton électoral : « Au premier tour on exprime sa rage, au second on devient sage » …

Aucun commentaire: