Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

mercredi 7 octobre 2015

DU MONDE SOUS LA COUETTE !

Pour les socialistes, les intellectuels font le lit du FN. Curieuse expression, surtout si l’on ajoute que "comme on fait son lit, on se couche". Cela veut sans doute dire qu’il faut assumer les conséquences de ses actes et que quand l’on crache en l’air il ne faut pas s’étonner que ça vous retombe dessus. De fait, on n’arrête pas de leur cracher dessus ces pauvres. Evidemment pas tous les intellectuels, les pseudo-intellectuels seulement et ce serait trop simple si les seuls  visés étaient ceux de droite. De fait, il n’y en pas ou très peu de droite. D’extrême droite, oui, le poste est occupé par Éric Zemmour. Michel Houellebecq, lui, est plutôt d’ailleurs. Les autres, ceux dont on parle en tout cas, se réclament de gauche et sont même nombreux à venir de l’extrême gauche. Ils s’appellent Alain Finkielkraut, Michel Onfray, Jean-Pierre Le Goff, Régis Debray, Pascal Bruckner…
Leur crime : des propos politiquement incorrects qui fâchent les bien-pensants.
Leurs points communs ? D’abord, ce sont des auteurs à succès. Ensuite, à leur nom sont généralement accolées les mêmes épithètes. C’est d’ailleurs à cela qu’on les reconnaît, comme l’on comprend tout de suite dans quel lit se couchent ceux qui les injurient.
Ils feraient donc le lit de Madame Le Pen. Ils sont réactionnaires, xénophobes, populistes, fascistes. Leurs propos sont rances et nauséabonds. Ils personnifient la réaction conservatrice et favorisent la dérive droitière. À part ça ? Rien, pas d’ouvrages de réfutation, pas de contestation sujet par sujet, argument contre argument. Non, haine et injures seulement. C’est Laurent Bouvet (professeur de science politique et directeur de la vie politique de la Fondation Jean Jaurès, c’est dire sa légitimité socialiste !) qui écrivait dans une chronique intitulée "Non au Bûcher médiatique" (le Monde du 19/09/2015) : « Plutôt que de dresser son bûcher médiatique pour "mauvaise pensée", la gauche Savonarole gagnerait à s’appliquer à elle-même le pluralisme qu’elle professe par ailleurs, en participant au débat auquel invite Onfray. Elle y gagnerait en crédibilité et, qui sait, peut-être des lecteurs et des électeurs. »
Un débat il y en aura précisément un le 20 octobre à la Mutualité (quelle provocation !) organisé par le journal Marianne comme une réponse de la gauche libertaire à la gauche libérale qui l’accuse de faire le lit du FN. Il y aura, parmi les participants : Debray, Finkielkraut, Bruckner, Jean-François Kahn, Chevènement et Onfray bien sûr qui annonce le programme : « Nous allons dire que nous ne sommes pas avec Marine Le Pen et que nous existons à gauche, que nous ne sommes pas instrumentalisables. Nous sommes de gauche. Ceux qui nous traitent de fascistes ne veulent pas penser. »
Bien entendu, il n’y aura pas de bien-pensant parce que cela contrarierait la fine stratégie socialiste. Le PS n’a qu’une obsession, ne pas être troisième dans les scrutins à venir. Et pour cela il est impératif que le FN soit devant Les Républicains. On voit bien alors qui a intérêt à préparer le lit du FN et à y pousser le maximum d’adversaires. C’est en diabolisant la droite, en la présentant comme complice du FN, qu’on fait le jeu de ce dernier. On le sait, les électeurs préfèrent toujours l’original à la copie. C’est ce qu’ils espèrent, en tout cas.
Le problème c’est que les socialistes n’ont toujours pas compris une chose et surtout refusent de l’admettre : les voix gagnées par le FN ces dernières années correspondent essentiellement aux voix perdues par la gauche. Si l’on compare les résultats du premier tour en 2012 et la dernière enquête IFOP de septembre 2015, la candidate FN progresse de 10 points,  celui de droite recule de 2 points tandis que Hollande perd 11 points. Ce sont donc les électeurs de gauche socialiste, les déçus de Hollande, qui s’apprêtent à se coucher dans le lit du FN qu’elle aura elle-même préparé.
Faut-il y mettre aussi tous ces pseudo-intellectuels ? L’intérêt est que cela apporterait de l’animation dans la chambre, mais il est clair que compte tenu de leur succès et de leur popularité cela incitera encore plus les déçus de la gauche à voter extrême droite puisque socialistes et Républicains c’est bonnet blanc et blanc bonnet.
L’extrême gauche sera également la bienvenue puisque le FN a pillé une partie de son programme, sur le pouvoir d’achat, les fonctionnaires, la sortie de l’euro…S’ils partagent le programme ils peuvent bien partager le lit. Et les écologistes qui avec leurs listes concurrentes confortent le FN. Et enfin le président lui-même qui avec ses fausses promesses, ses mensonges et ses trahisons est de loin le plus grand pourvoyeur de voix du FN. 
Cela commence à faire beaucoup sous la couette de Marine! 

Aucun commentaire: