Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

lundi 22 juin 2015

AU PAYS DE DESCARTES ON A LA MÉTHODE MAIS PAS LE DISCOURS

Nous sommes décidément un pays bien étrange, avec un gouvernement bien bizarre. C’est sans doute que nous le valons bien…
La méthode (1) repose sur un principe simple : tirer d’abord, viser ensuite.
Hollande veut prouver qu’il gouverne donc il décide des réformes. En général, les sujets n’ont pas été sérieusement étudiés, on n’en n’a pas mesuré les effets ni défini les modalités. C’est cela la méthode, on commence par l’annonce puis on voit comment faire. Trois exemples :
-Il y a quelques mois on a élu des conseillers départementaux sans savoir à quoi ils allaient servir. Dans quelques mois on va voter pour des conseillers régionaux dont les compétences ne sont pas encore définies. Le regroupement des régions pourra être modifié et l’on ne sait toujours pas quelles seront les capitales régionales ni où seront regroupés les services administratifs. Le projet de réforme territoriale (la loi NOTRe), est encore en discussion au parlement mais la campagne a démarré, on va voter. On adore voter…
-On a lancé la grande réforme des collèges et des programmes. Le projet est très détaillé, il prévoit jusqu’au nombre d’heures consacrées à chaque discipline, le caractère obligatoire ou facultatif des enseignements, le pourcentage exact de temps laissé à l’initiative des établissements. Mais, dans le même temps, on annonce que rien n’est figé et que des discussions sont ouvertes…
-On décide d’instaurer le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu sans savoir quels revenus seront concernés, comment se fera le passage de l’ancien au nouveau mécanisme, quelles seront les conséquences sur les contribuables et pour les finances publiques. Que l’on se rassure, comme la question est très complexe on va prendre le temps de l’étudier. La décision est irréversible mais elle s’appliquera sous le prochain quinquennat…
Le discours (2) : Les autres, quoi, les autres ?
Les français pratiquent la maxime de Descartes : « employer toute ma vie à cultiver ma raison, et m'avancer autant que je pourrais en la connaissance de la vérité ». C’est ce souci de raison et de vérité qui les rend si difficiles à convaincre. Mais Hollande a un discours -double- pour y parvenir :
-Un jour, le gouvernement nous dit que s’opposer, c’est être conservateur, ringard quoi. Regardez ce qui se passe ailleurs ! En Europe, tout le monde (sauf la Suisse) pratique le prélèvement à la source et nous serions les seuls ? Inutile de faire remarquer que la France est aussi le seul pays à avoir un système de quotient familial à la fois progressif et plafonné…
– Le lendemain, ou le même jour, sur un autre sujet, on s’insurge. Pourquoi la France devrait-elle faire comme les autres ? Elle est particulière, c’est sa force, elle a son modèle social, sa spécificité culturelle… Nous sommes le seul pays au monde à avoir les 35 heures, à avoir inventé le vote pour un couple homme/femme, nous détenons le record d’Europe des prélèvements obligatoires (ça y est nous avons rattrapé le Danemark !)… 
Et alors ? Nous sommes la France.
On évoque ce que font les autres quand cela nous arrange et on invoque le particularisme français pour justifier nos dérives.
Les français ne croient plus en la politique ? Tu m’étonnes…

(1)  "Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,
(2) Et les mots pour le dire arrivent aisément."

Nicolas Boileau

Aucun commentaire: