Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

lundi 18 mai 2015

VASTE PROGRAMME

À Louis Vallon qui s’écria devant lui: « Mort aux cons ! », le général de Gaulle répondit : « vaste programme ! »
Imaginons qu’un parti politique décide de changer de nom pour s’appeler "Les Cons". On entend d’ici le tollé. Mais nous aussi on est cons ! Personne n’a le monopole de ce substantif ! Captation, Rapt, Monopole, Appropriation …
C’est ce qui est en train de se passer avec le nouveau nom que l’UMP veut se donner, "Les Républicains". Cela ne plait pas du tout à la gauche qui proteste vigoureusement. Une action en justice est même intentée afin d’interdire cette appellation. En tête des plaignants, la Fédération nationale des élus Socialistes Républicains (au fait, comment appelle-t-on les membres du PS ? "Les Socialistes" bien sûr. Monopole, captation d’héritage du socialisme ? Pour faire bonne mesure, elle a rajouté à son nom "Républicains"…).
Dans l’assignation devant le Tribunal de Grande Instance de Paris on trouve l’argument suivant : « Ce nom lumineux (…) aucune partie du peuple français ne peut en revendiquer l’usage exclusif afin de prétendre nier, même de manière indirecte, allusive, ou ironique, cette qualité (…) aux Français qui ne seraient pas membres de cette partie du peuple et l’opposer ainsi aux autres Français pour les exclure… ».
Nous avons remplacé le terme "Républicains" par des points de suspension entre les parenthèses de telle sorte que si, d’aventure, le parti évoqué plus haut venait à se créer, ses adversaires puissent plaider dans les mêmes termes.
Soyons raisonnables. On ne va pas jouer en 2015 à "plus républicain que moi tu meures…" Nous suggérons donc à l’UMP de renoncer, par mesure d’apaisement, à son projet et de choisir plutôt "Les Démocrates". Les socialistes seraient mal placés pour en revendiquer l’appellation, eux qui refusent de se dire socio-démocrates. D’ailleurs, des démocraties socialistes on en a connu mais elles ne sont plus populaires…
Les centristes, oui, pourraient faire valoir que "Démocrate" est leur appellation d’origine contrôlée depuis le Centre Démocrate de Lecanuet à l’UDI (Union des Démocrates Indépendants) et au MODEM (Mouvement Démocrate). Mais comme ils ont vocation à s’allier à la droite ils ne feront pas de difficultés à rajouter un "R" à leur nom (sauf Bayrou mais il est un parti à lui tout seul qui pourrait s’appeler "MODEST"…).
Ou alors, il faudrait s’inspirer des "Verts" qui se sont approprié une couleur sans que personne ne proteste. Après tout chaque parti est déjà assimilé à un couleur : rouge, rose, orange, vert… Il pourrait y avoir une difficulté avec le bleu entre l’UMP et le FN mais on pourrait convaincre ce dernier que ce n’est qu’un détail et qu’il pourrait tout aussi bien revenir au brun.
Les slogans seraient tout trouvés : Allez, les Bleus! Allez les roses!…

Aucun commentaire: