Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

mercredi 3 décembre 2014

L'HISTOIRE EST UN PERPÉTUEL RECOMMENCEMENT, DISAIT THUCYDIDE

C'est fascinant ! Si l'on ferme les yeux et l'on écoute les bruits de la politique française on a l'impression de se retrouver exactement trois ans en arrière. Le combat entre Hollande vainqueur de la primaire socialiste et Sarkozy président en exercice, commençait. Un combat que l'on croyait "à mort". L'un a gagné, l'autre a perdu.
Rouvrons les yeux maintenant. À nouveau le même combat se déroule sous nos yeux. On avait cru au changement, on a le recommencement : 36 mois plus tard l'affrontement reprend de plus belle. Comme a l'automne 2011, les deux mêmes sont en campagne, pour éliminer les concurrents de leur propre famille d'une part, contre leur meilleur ennemi du camp adverse, d'autre part. On dirait qu'il ne s'est  rien passé depuis tout ce temps.
D'ailleurs s'est-il vraiment passé quelque chose? Le chômage continue de battre des records, les déficits de se creuser, la dette de prospérer, la France de rester sous la menace des agences de notation. Et le front national poursuit son ascension. Bien sûr, la situation a empiré mais Sarkozy aurait bien pu égaler Hollande...
Le changement, quelle bonne blague! Rien n'a vraiment changé. Sauf la confiance des français dans la politique. Hélas, eux-mêmes n'ont n'ont pas changé. Ils continuent de vouloir des réformes mais uniquement pour les autres, jamais pour eux. On a les dirigeants - où le peuple, cela dépend où l'on se situe - que l'on mérite...
Le changement c'est comme au tennis : les joueurs changent de côté mais ce sont les mêmes qui restent sur le court. Au moins, au tennis, il y a lors des changements de balles, des balles neuves remplaçant celles qui ont trop servi. Pas en politique, pas en France en tout cas. Les balles que l'on s'envoie sont toujours les mêmes. Pas d'idées neuves, chacun recycle, ressasse plutôt, les mêmes arguments et les mêmes promesses. Les 35 heures, l'ISF, l'âge de la retraite...Un pas en avant, un pas en arrière. Le changement c'est de changer le peu de changements de son prédécesseur.
Soyons justes, aujourd'hui personne ne peut être certain que Sarkozy et Hollande seront à nouveau le candidat de leur camp. On peut avoir des surprises, du sang neuf, du changement pour de vrai. Juppé contre Aubry ? Oh, oui ! Oh, oui !
Pauvre Sisyphe : "On voit l’effort d’un corps tendu pour soulever l’énorme pierre, la rouler et l’aider à gravir une pente cent fois recommencée ... Tout au bout de ce long effort mesuré par l’espace sans ciel et le temps sans profondeur, le but est atteint. Sisyphe regarde alors la pierre dévaler en quelques instants vers ce monde inférieur d’où il faudra la remonter vers les sommets...La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme." (Albert Camus- Le mythe de Sisyphe) 
Et elle plonge ceux d'en bas dans le désespoir...

Aucun commentaire: