Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

mercredi 17 décembre 2014

AVIS DE GRAND FRAIS

C’est la grande question de ce blog - du précédent aussi, qui évoquait "Les 500 derniers jours du PS"…) : le parti socialiste va-t-il se réformer ou couler ? Plus le temps se couvre et moins on imagine par quel miracle le PS pourrait se débarrasser de ses vieilles lunes idéologiques(*) sans affronter une mutinerie. On voit bien, en revanche, que le naufrage se profile à l'horizon et l’on a déjà repéré les écueils sur lesquels il risque fort de se fracasser. Il s’agit du débat au parlement sur la loi Macron et du prochain congrès du parti socialiste de 2015.
La loi Macron, de son vrai nom "loi sur la croissance et le pouvoir d’achat"  est une voie sur laquelle pullulent les mines et les sous-marins hostiles. En comparaison, la Bataille de l’Atlantique lors de la seconde guerre mondiale ressemble à une croisière sur un lac suisse…
Le Congrès du parti socialiste. On se demande bien pourquoi on a jugé opportun d’en fixer la date début mai, juste entre les deux grandes tempêtes annoncées : les perditions électorales lors des départementales en mars puis des régionales en fin d’année.Ça va tanguer!
Ce capitaine parait bien imprudent… Depuis qu’il est à la manœuvre, il aura connu deux grands changements, qui rendent problématique son retour à bon port.
Il nous avait annoncé, à grand renfort de trompes et de sirènes, le retour de la croissance et l’inversion de la courbe du chômage. Il a compris maintenant qu’en l’absence de résultats tangibles il devrait déposer son sac à terre en mai 2017 pour retrouver le plancher des vaches. Lui seul, d’ailleurs, y croit encore mais au prix d’un grand écart. Avant, c’était "Lui Président" qui remettrait la France à flot. Maintenant, c’est d’autres rivages qu’il attend les vents favorables. La croissance, si elle se met vraiment à souffler, devrait venir de certains de nos voisins européens, des États-Unis, de la Chine… La seule question est de savoir si la France saura envoyer les bonnes voiles pour bénéficier des allures portantes. Pour l’instant, accroché au mât, le capitaine ne peut que scruter l’horizon…
Le second changement est l’apparition d’un redoutable monstre marin qui pourrait engloutir le navire. Une monstre Marine devrait-on dire puisque, aujourd’hui, il convient de féminiser les noms… Longtemps, la gauche a été l'alliée objective du FN dont elle pensait que la progression se ferait au détriment de la droite selon le proverbe que l'on croyait établi : "Triangulaire au premier tour, victoire de la gauche au second tour". Mais c’était avant. Désormais, la gauche est très souvent éliminée dès le premier tour.Le scrutin majoritaire devient l'assurance d'une hécatombe au PS lors des législatives de 2017.
S'il veut éviter que "Le Solférino" ne soit tiré vers le fond par le réveil du Léviathan, le Pacha sera contraint de lancer une manœuvre de désespoir : passer à la proportionnelle. C’est la bouée de sauvetage.
Dans notre chronique du 19 novembre ("Hollande se prépare pour 2017"), nous prenions le pari qu'après les déroutes à venir des départementales puis des régionales de 2015 Hollande bouleverserait le mode de scrutin des députés pour passer à la proportionnelle intégrale. Aujourd'hui nous sommes prêts à doubler la mise...

(*) « J'en ai assez d'une gauche qui veut gérer la vie des gens et faire le bonheur des gens à la place des gens eux-mêmes. J'en ai assez de cette gauche des interdits, cette gauche même des envieux. » Julien Dray, à l’émission "Le Grand rendez-vous" de dimanche dernier.

Aucun commentaire: