Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

lundi 27 octobre 2014

UNE AUTRE TOURNÉE ?

C’est tout de même curieux. Alors qu’en campagne Hollande n’avait comme programme que de promettre tout le contraire de Sarkozy, depuis qu’il est au pouvoir il ne cesse de se comparer à lui ! On a vu comment il expliquait ses 30 milliards d’impôts supplémentaires sur les ménages : comme Sarko !
Nous venons de battre le record historique du chômage avec 3.432.500 français sans aucune activité. Comme Sarko ? Pas encore, seulement 500.000 de plus depuis qu'il est à l’Élysée alors que sous Sarko la hausse avait été de 1.000.000. Le double donc. Mais il n’a échappé à personne que Hollande en est à la moitié de son quinquennat. Tous les espoirs lui sont donc permis de faire comme Sarko d'ici la fin de son mandat.
Certains, de mauvaise foi ou qui auraient un peu trop levé le coude, font valoir que Sarkozy a dû affronter la plus grande crise mondiale depuis celle de 1929, avec une chute du PIB de 2.9% en 2009. 
Justement, Hollande évoque lui aussi, la croissance : un pauvre 0,3% cette année. Pas brillant, en effet, d’autant plus que Hollande la voit venir depuis longtemps cette reprise économique, lui qui, en juillet 2013, avait annoncé qu’il «la sentait frémir» et qui, en mai 2014 se réjouissait : «le retournement économique arrive» !
Bon, tout le monde peut se tromper. Regardez ces pauvres allemands dont on ne peut s’empêcher de faire remarquer (avec une mine réjouie) qu’ils sont, à leur tour, frappés. Terrible retournement et pas dans le sens qu’avait annoncé Hollande : leur PIB n’augmentera "que" de 1,2% au lieu de 1,5% prévu ! Les malheureux, on les avait pourtant prévenus, voilà ce qui arrive quand on supprime les déficits…
Vous dites que le taux de chômage n’est en Allemagne que de 5,5% de la population active contre 10,5% en France ? Rira bien qui rira le dernier. Nous, on finira bien par inverser quelque peu la courbe du chômage, grâce à encore plus de contrats aidés et en multipliant les radiations administratives. Tandis que pour les allemands, financer des emplois fictifs c’est nein; quant aux radiations, elles sont presqu'impossibles quand on a si peu de chômeurs. Donc, ils auront plus de mal que nous à inverser leur courbe du chômage.
Pourtant, il y en a un qui n’a pas le moral, c'est notre ministre du travail (et du chômage), François Rebsamen, qui a le vin triste : «Soyons honnêtes : nous sommes en échec.» Tandis que son voisin de comptoir, Michel Sapin, marmonne : «Les chiffres du chômage de février ne sont pas bons, ils sont mauvais et vont dans la mauvaise direction.» Gueule de bois ? Il conclut toutefois, dans un éclair de lucidité : « Pour endiguer la hausse du chômage, il faut agir sur la politique de l’emploi.» Trop fort ! Voilà pourquoi il est ministre…
C’est déjà lui qui avait eu cette autre parole tout aussi profonde :"Mieux vaut assumer ce qui est, plutôt que d'espérer ce qui ne sera pas." Sapinade d'honneur qui figure en exergue à notre blog.
Allez, encore une tournée, pour oublier !

Aucun commentaire: