Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

lundi 24 mars 2014

NORMAL

Le premier tour des municipales a eu lieu hier. Le résultat est normal: c’est-à-dire clair et logique.
Certes, il est trop tôt pour faire un bilan. Il s’agit d’un scrutin à deux tours et il n’est pas rare que le second, sans les inverser, atténue les résultats du premier. Nous verrons bien si les abstentionnistes se mobilisent et si le front républicain présente un autre intérêt que de tenter de faire oublier la propre responsabilité de la majorité, par ses résultats et par ses provocations, dans la montée du FN.
Reste que la soirée fut cauchemardesque pour les socialistes et  que Hollande, qui pronostiquait un résultat "gris" et avait l'intention d' "enjamber" ces élections, doit bien regretter ses propos lors des municipales de 2008, lorsqu’il ironisait sur le désaveu de la droite et faisait injonction à Sarkozy de changer de politique.
Marseille devait être « l’arbre qui cache la forêt ». Combien de fois n’a-t-on pas entendu cette expression qui voulait dire que le basculement de la ville à gauche ferait oublier toutes les autres villes perdues? Du coup, tout le monde avait les yeux rivés sur le Vieux-Port pour voir en direct, sur toutes les chaines, Menucci s’y noyer, entrainant la ministre Carlotti dans son plongeon. Le candidat socialiste troisième, derrière celui du front national ! Un avant-goût des prochaines élections européennes ? Hollande ferait bien d’y réfléchir pour 2017…
Heureusement que les socialistes conservent Paris ? C’est fort probable, en effet, mais quelle curieuse victoire que celle qui voit la future maire obtenir, moins de voix au total que son adversaire et qui est, elle-même, distancée de près de 20 points par la droite dans l’arrondissement dans lequel elle était tête de liste !
Partout, ou presque le candidat est en recul, quand il n’est pas déjà battu ou en difficulté. C’est normal: comment s’en étonner quand on voit les résultats de la politique menée depuis 2 ans et l’absence totale de résultats. Nous aurions des taux d’impopularité comme jamais sous la Vème république et cela n’expliquerait en rien le vote des français aux municipales ?  
Oui, oui, on a vu pour le front national. Peut-on dire, sans se faire traiter de fasciste, que c’est normal ? Qui osera se dire surpris ? Le fonds de commerce du FN est d’accueillir les mécontents de droite comme de gauche et il y a du monde, des ouvriers aux artisans, des jeunes aux vieux. Cela fait plus de 10 ans que ce parti augmente son audience. C’est lui qui a éliminé Jospin et qui pourrait devenir le premier parti de France dans deux mois aux élections européennes. Mais il y a encore le second tour et la gauche compte sur le front national et sur les triangulaires pour limiter la casse. Alors, faisons mine de nous indigner...
On a même vu EELV obtenir de bons résultats, comme à Grenoble où il devance le candidat socialiste, successeur de Destot, modèle pourtant des "bons maires socialistes". Normal : si les écologistes ne sont guère plus crédibles comme dirigeants que les frontistes, ils constituent une alternative au défouloir antisocialiste.
Que les socialistes se reprennent. Mitterrand avait reçu une dégelée en 1983 et Jospin en 2001. Les villes qu’ils vont perdre, ils les avaient gagnées en étant dans l’opposition. Normal : il est plus facile d’être premier secrétaire du parti socialiste que président de la République.
Mais c'est, sans doute, de la faute de Sarkozy…

Aucun commentaire: