Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

dimanche 13 octobre 2013

LA FRANCE EST LASSE

C’est sans doute la première fois que nous restons silencieux aussi longtemps. Mais que dire sans lasser nos lecteurs ?
Que le budget 2014, en débat à l’assemblée nationale, ne respectera aucun des engagements de Hollande sur le montant du déficit, le taux des prélèvements obligatoires, la dette… ? Hélas !
Commenter le désordre ministériel, les querelles de basse-cour et l’incapacité du président et de son premier ministre à se faire obéir ? Encore hélas !
Ironiser sur les reculades incessantes (les "pigeons" et les "poussins", la  taxe de 75% sur les très hauts salaires, la taxe sur l’EBE remplacée une taxe sur le RBE, elle-même abandonnée au profit d’une surtaxe sur l’IS, etc…).
Et les cafouillages successifs, comme la réforme des rythmes scolaires, sans doute souhaitable mais totalement ratée, sur le projet de salles de "shoot", tellement mal fagoté que  le Conseil d’état l’a rejeté, sur la fiscalisation des avantages familiaux dont la seule chose que l'on ait compris est qu'elle pénalisera la plupart des familles… Il y en a tellement d’autres, hélas toujours !
Se désoler de notre perte d'influence sur la scène internationale ? Privé du soutien de Bruxelles, lâché par ses alliés, Hollande voulait "punir" Assad et bombarder la Syrie avec les américains. Il n’a même pas été invité à la conférence de Genève qui a scellé l’accord entre Obama et Poutine sur le projet de Résolution au Conseil de sécurité, en définitive non contraignant contrairement à ce qu’il exigeait. Hélas pour notre fierté nationale !
Lister les mensonges de Hollande ? Difficile d’être exhaustif !
Cela a commencé, dès le début, avec le Traité budgétaire européen. Puis il y a eu le Matraquage Fiscal Généralisé (on avait parlé d’une grande réforme de la CSG, on se contentera du MFG…) alors que Hollande avait annoncé qu’un français seulement sur dix serait touché. Mais, aussi, la baisse des dépenses budgétaires en 2014, dérisoire (au mieux 900 millions sur un budget total de 380 milliards !) et aléatoire (si l’on en juge par le budget 2013 dont le déficit sera supérieur de 20 milliards aux prévisions).
Et puis la TVA sociale de Sarkozy annulée avant d’être rétablie pour financer le CICE (d'ailleurs, en train de rater complètement sa cible en profitant essentiellement aux entreprises non exportatrices !). La liste est si longue, sans oublier les mensonges par dissimulation.
Un exemple en illustre parfaitement la méthode : l’intervention militaire au Mali. Hollande avait d’abord déclaré qu’elle ne pourrait être engagée qu’après un vote du Conseil de sécurité, elle est intervenue avant. Il avait aussi promis qu’il n’y aurait pas de troupes combattantes au sol, 5.000 soldats ont été engagés. Qu’il se limiterait à stopper la progression des rebelles vers Bamako, il les a poursuivis jusqu’à l’extrême nord. Que l’opération ne durerait pas plus de trois mois, nous y sommes toujours. Le comble, c’est qu’il a bien fait, c’est même la meilleure chose qu’il ait faite (sur la trace françafricaine de ses prédécesseurs !). Mais pourquoi avoir raconté tant de bobards aux français ?
Il y a, bien entendu l’inversion de la courbe du chômage qui se fera par création d’emplois budgétaires, et donc par de la dette. Ainsi que la "pause fiscale" promise pour 2014 alors que le projet de budget prévoit une hausse d’impôts pour les ménages de 12 milliards. Incontestable, hélas.
Nous comparer aux autres ?
Quel est le pays qui a les dépenses sociales les plus élevées ?  Le seul où existent les 35 heures ? Où l’âge de départ en retraite est encore de 62 ans (quand il n’est pas de 60) ? Trois fois hélas…
Quel est le pays où seulement 64% des jeunes ayant obtenu en 2012 un diplôme Bac+4 ou plus  ont décroché, un an après, un emploi (7 points de moins que l’année précédente) et où 80% des diplômés des grandes écoles souhaitent partir à l’étranger ? Vous l’avez deviné, la France, hélas…
Vous en conviendrez, la déception devient lassante à la longue.
Et les français, qu’en pensent-ils ? C’est bien le plus grave, ils n’écoutent plus ce que leur disent les hommes politiques, ce qu’écrivent les journaux, ce qu’ils voient à la télévision.
De temps en temps, ils manifestent leur mécontentement par un bulletin de vote (les socialistes ont perdu toutes les  élections partielles depuis l’élection de Hollande) ou à l’occasion d’un sondage. Ils répondent Le Pen, rien que pour embêter les politiques.
Ils sont las, hélas…

Aucun commentaire: