Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

lundi 21 octobre 2013

HALTE AU FEU !

Et si l'on oubliait ce misérable psychodrame dont la France se serait bien passée ?
Nous ne commenterons donc pas les derniers épisodes de l'affaire Leonarda. D'abord, parce  que nous avions annoncé à l'avance le jugement de Salomon. Ensuite, parce que ce n'est pas seulement le chef de l'état qui a été éclaboussé, c'est le PS, ses alliés de gauche et écologistes, les intellectuels de tous poils qui, pour alimenter une controverse idéologique, en sont venus à défendre une famille dont nous dirons pudiquement qu'elle ne constitue pas vraiment un modèle. Il faut lire le rapport, accablant pour le père mais aussi pour la fille, ce modèle d'intégration réussie, nous disait-on, qui a séché l'école 27,5 demi-journées depuis le début de l'année, c'est à dire plus de 3 semaines en deux mois ! Quand on entend un des professeurs se féliciter des progrès qu'elle a accomplis, on se dit que Peillon a tout faux avec sa demi-journée supplémentaire. Si l'on veut que nos enfants, eux aussi, fassent des progrès à l'école c'est la semaine de deux jours qu'il faudrait instaurer...
Donc "No comment" sur la décision du chef de l'Etat parce qu'il y a des moments où l'intérêt national doit passer avant les considérations partisanes. L'opposition, d'ailleurs  aurait beaucoup gagné  à respecter la plus grande réserve, la majorité étant tout à fait capable de se détruire toute seule.
Notons simplement que Hollande a décidément un problème avec la famille et pas seulement au plan de la fiscalité...
Pour notre part, ce qui nous a profondément choqué, c'est le comportement des médias, la télévision surtout, à l'égard d'une mineure, quelle qu'elle soit. Si l'on voulait vraiment la protéger, il ne fallait pas en faire une vedette, d'ailleurs pathétique. Personne ne peut nier que l'expulsion d'un enfant soit un drame mais l'avoir jetée dans l'arène sous le regard du monde entier et l'instrumentaliser comme cela a été fait est simplement une abjection. L'indignation n'est pas toujours bonne conseillère et susciter l'émotion de l'opinion sans connaître le fond de l'affaire est une faute.
Espérons donc que l'on passera rapidement à autre chose. Et si la presse a vraiment de l'espace à occuper qu'elle écoute un peu plus les français en difficulté et qu'elle accompagne la réflexion sur les reformes dont le pays a besoin.

Aucun commentaire: