Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

samedi 24 août 2013

VACANCES ESTIVALLS

L’été est la saison des festivals. Un nouveau est né cette saison, celui de la Valdrague. Ce n’est pas un site, comme Valence par exemple, ni pour ceux qui auraient l’esprit mal tourné, un lieu de rencontre, genre Carlton à Lille. En termes navals, Valdrague signifie "confusion, désordre".
Hollande avait demandé à ses ministres d’être présents pendant les vacances, de s’exprimer. Il aura été entendu, au moins par l’un d’entre eux, Manuel Valls, qui non seulement aura pourri les congés du gouvernement mais aura aussi gâché sa rentrée.
Il aurait pu bronzer tranquille sous le parasol de son insolente popularité (61%  !) mais il n’a pu s’en empêcher, il est passé de l’autre côté du cheval. Systématiquement, il a tiré tous les fils de la valdrague. Clin d’œil à droite, coup de sabot à gauche.
Il n’a épargné personne, agacé tout le monde. Valls, le gendre idéal, s’est vu affublé de l’adjectif "vals" qui signifie en...hollandais, "méchant, perfide. "
Qu’a-t-il fait pour justifier un tel agacement ? D’abord, une faute majeure en cette période où le président, son premier ministre et sa majorité en général, sont plongés dans des abimes sondagiers. Du haut de cette position stratégique, il a craché ses Valda sur ses collègues susceptibles de lui faire de l’ombre. Parmi les principaux valdingués : Taubira et son projet de réforme pénale, le regroupement familial, l’interdiction du voile à l’université, la compatibilité de l’islam avec la république et bien d’autres encore.
Ceux qui connaissent ses liens avec l’art lyrique le surnomment désormais Vallkozy, tandis que le valeureux Mélenchon l’accuse de valider le front national.
Sarkozy, tout est dit ! Si Rocard a été son mentor, Sarkozy est son modèle en stratégie politique. Comme lui, ministre de l’intérieur, comme lui monté sur ressorts, comme lui provocateur, comme lui défenseur des valeurs et comme lui, prêt à tout pour devenir calife à la place du calife.
Comme lui ? Une petite différence cependant. Emporté par la vague des bons sondages, il semble avoir oublié une règle de base en politique : il n’y a pire ennemi que celui qui prétend prendre votre place. Il devrait en parler avec Michel Rocard...Et comprendre que si Sarkozy a pu surmonter les mauvais sorts que ne cessa de lui jeter Chirac, c’est parce que ce dernier ne pouvait plus se présenter lui-même.
Il devrait  se méfier car Hollande est naturellement plus "vals" que lui et qu'il sera candidat en 2017. On sait déjà comment il va s’y prendre pour le "tuer" :  en le nommant premier ministre, comme Rocard...

Aucun commentaire: