Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

mercredi 17 juillet 2013

LE QUIZ DES VACANCES – QUESTION N°3


Les perspectives économiques mondiales sont déprimantes et le FMI revoit à la baisse ses prévisions pour 2013. Pour l’Europe, Olivier Blanchard, son économiste en chef, prévoit une perte de croissance de 0,50%.
Par chance, nous avons trouvé ailleurs un petit coin de ciel bleu, même si l’endroit n’est pas considéré comme particulièrement joyeux : il s’agit de l’OCDE.
Seuls quelques spécialistes connaissent les "indicateurs composites avancés" (les "ICA" pour les initiés) de l’OCDE qui se définissent comme des "instruments statistiques permettant d’anticiper les points de retournement de l’activité  par rapport  à sa tendance".
Cela paraissant bien confus nous allons essayer de simplifier. Disons que les experts de l’OCDE font exactement comme Hollande avec la courbe du chômage. Sauf que lui a une calculette capable de déterminer quand le chômage va reculer, tandis que l’OCDE scrute, avec ses "ICA", le moment où la croissance va repartir.
Cet organisme réputé a donc publié, le 7 juillet, ses dernières conclusions. Bonne nouvelle : en zone euro « les indicateurs avancés signalent une inflexion positive ». De fait, après une calamiteuse année 2013, les signes "avancés" d’une  reprise prochaine de la croissance se manifestent dans toute la zone.
Toute ? Non, un pays résiste encore… Ce sera la seconde question du quiz de l’été :

    Quel est le pays européen qui,
  selon l’OCDE,
   ne donne, aujourd’hui, aucun signe
 de reprise de la croissance ?

       -a/L’Allemagne
-b/L’Italie
    -c/La France
                 -d/Le Royaume-Uni ?

La bonne réponse est : la France dont, selon l’OCDE, «l’indicateur ne permet d’anticiper aucune inflexion significative (*) ». Il faudra donc attendre encore pour que les bienfaits de la reprise atteignent notre pays.
Quelle potion magique a–t-on administré à la France pour qu’elle persiste aussi souvent dans l’exception ? La question mériterait d’être débattue, mais le principe du quiz est que l’on ne peut donner qu’une seule réponse. Or, en la matière, les choses sont plutôt complexes et nous nous sommes engagés à ménager nos neurones pendant les vacances…
Et pourquoi faudrait-il s’en remettre aux seules estimations statistiques des grandes institutions internationales, alors que nous avons, en France, notre propre Indicateur Composite Avancé ? Et pas n’importe lequel puisqu'il s'agit du président de la République lui-même, qui a déclaré le 14 juillet : « La reprise économique, elle est là ». Il est clairement plutôt adepte de la méthode YAKA que de la technique ICA !
En Afrique, quand on vous demande « comment ça va ? », il est tout à fait inconvenant d’énumérer ses ennuis. Quand ça va mal, vraiment mal, on répond simplement: « ça va aller ».
Une belle leçon que Hollande aura rapporté de ses aventures africaines…
La reprise ? Ça va aller…
(*) Ce que Libération, spécialiste en accroches spirituelles et féroces, tout particulièrement à l’égard du pouvoir, a reproduit sous ce titre choc (8 juillet 2013) : « La croissance se consolide en zone euro, sauf en France. ». Pour les commentaires, le communiqué de l’AFP fera l’affaire : «La croissance semble en passe de gagner en vigueur dans la zone euro, même si aucune inflexion significative n’est encore perceptible en France, selon les indicateurs composites avancés publiés lundi par l’OCDE ». Inutile, en effet, d’en rajouter. On ne peut pas être percutant, ni drôle, tous les jours…

Aucun commentaire: