Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

dimanche 7 avril 2013

SI NOUS AVIONS FAIT MOINS D’ENFANTS, IL Y AURAIT MOINS DE CHÔMEURS (suite) !

Dans notre chronique du 29 mars nous n’avions pu joindre le tableau mensuel  du taux de chômage harmonisé qui n’avait pas encore été publié par Eurostat. Le voici :

Nous sommes toujours sur la mauvaise pente.
L'Allemagne et l'Angleterre
restent stables mais en France le taux de chômage continue d'augmenter.

Nous nous posons souvent la question de savoir quand nous pourrons dire que la courbe s’est inversée, parce qu’il est évident que le nombre de chômeurs ne peut continuer à croître durablement.


L’économie fonctionne en cycles, c’est bien connu. Il en résulte qu'un seul mois de baisse ne fera pas l’inversion même s’il est suivi d’une stabilisation.
Nous avions spontanément considéré qu'Hollande tiendrait sa promesse dès lors que le nombre de chômeurs serait revenu à son niveau de septembre 2012 (3.057.000) date à laquelle il avait promis d’inverser la courbe du chômage d’ici fin 2013.
Puis, dans nos vœux pour 2012 (http://www.francois-2.com/2013/01/2013-annee-arithmetique.html) nous avions proposé, dans un élan de bienveillance, de considérer que l’objectif serait atteint si en décembre le nombre de chômeurs ne dépassait pas le niveau de fin 2012, soit 3.133.000.
Au-delà, nous entrerions dans une sorte de cercle vicieux qui ferait que plus le chômage augmente, plus la chance de le voir baisser un jour serait élevée. Absurde évidemment....
Hollande a enfin répondu à notre question. A à sa façon, évidemment :
« Le nombre de chômeurs va augmenter jusqu'à la fin de l'année mais à la fin de l'année, nous serons dans une baisse du nombre de chômeurs. »
Vous ne trouvez pas cela tout à fait clair ? Mais si ! Prenons comme hypothèse que le nombre de chômeurs, qui est aujourd’hui de 3.188.000, passe à 3.300.000 en novembre. Si le chiffre tombe à 3.290.000 au 31 décembre 2013, nous aurons inversé la courbe du chômage. Promesse tenue…
Bref, on n’est pas couché. C’est la raison pour laquelle nous avons choisi un second indice, celui du taux de chômage comparé. Son élaboration par Eurostat le rend incontestable et son interprétation ne prête à aucune discussion : si l’écart se resserre entre la courbe de la France et celles de l’Allemagne et de l’Angleterre, c’est que nous serons sur la bonne voie. S’il se maintient ou, pire, s’il s’accroit, c’est que nous aurons tout faux.

Aucun commentaire: