Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

samedi 27 avril 2013

DIVORCE Á L’ALLEMANDE

Alors que l'on s'apprête à fêter le premier anniversaire de François II, les français contemplent un champ de ruines. Comme tout le monde, nous tenterons, pour la célébration du 15 mai, date de la prise du pouvoir,  de faire le bilan de cette première année. Mais il sera bien difficile de trouver de réels motifs de satisfaction. À part un succès militaire à grands déploiements de force et de moyens contre quelques milliers de combattants en retraite et un mariage pour tous qui laissera un goût amer  non seulement à ceux que cela dérangeait mais aussi à ceux qui en étaient les promoteurs, puisqu’ils ont perdu en chemin la PMA et la GPA, combien d'échecs et de reculades ? Sur le retour aux équilibres économiques, sur la croissance, sur la désertification industrielle, sur le chômage record, sur  la République exemplaire, sur la crise morale. Tout cela pour aboutir à une division des français qui s'exprime à un niveau tel que Sarkozy apparait aujourd'hui comme un grand rassembleur. Division qui  s'accompagne d'une crise politique qui a débuté avec les alliés  du Front de gauche, s'est étendu aux écologistes et touche maintenant le parti socialiste lui-même qui nous rejoue un vieil épisode de la "guerre des deux roses" et son numéro favori de sa droite et de sa gauche en pleine dyslexie  (la question même de notre blog et du précédent, qui n'aura donc pas trouvé sa solution avec la victoire présidentielle).
La chance a quitté Hollande et la panique s'empare de ses troupes, jusqu'aux plus fidèles de ses généraux et sa garde rapprochée.
Que faire alors, quand on accumule les échecs ? Évidemment désigner un bouc émissaire, responsable de tous les maux.
Sarkozy a magnifiquement tenu le rôle, merci à lui. Tout était de la faute de l'héritage laissé  par l'ancien président. Mais, comme l’on dit aujourd’hui: ça le fait plus. D'abord, parce qu’un an a passé et ce serait reconnaître que  le changement ce n'était pas pour tout de suite, contrairement à ce que l'on avait laissé croire. Ensuite, parce que ces ingrats de français plébiscitent désormais Sarkozy dont les sondages disent qu'il serait confortablement réélu  face à un Hollande qui les a déçus pour 75% d'entre eux.
Qu'à cela ne tienne, l'Allemagne fera l'affaire, avec Angela Merkel dans le rôle du méchant.
L’antisarkozysme est mort ? Vive l'antimerkelisme !
Hollande qui doit, malgré tout, garder une certaine réserve diplomatique  a donné le signal du combat avec grande finesse en instituant la stratégie de "tension amicale(!) avec l'Allemagne". Message reçu, les chiens sont lancés.
Pour Bartolone, cela devient "confrontation directe avec l'Allemagne".
Dans un document officiel le PS s'indigne  contre " les recettes qui ont conduit au pire : le libre-échange commercial comme seul horizon des relations extérieures, l'austérité comme étalon à l'intérieur de nos frontières ". Et désigne l'adversaire: la chancelière allemande, Angela Merkel, et  son " intransigeance égoïste qui ne songe à rien d'autre qu'à l'épargne des déposants outre-Rhin, à la balance commerciale enregistrée à Berlin et à son avenir électoral. »
Bref, comme le dit un député proche de  Ayrault: "Ce serait une faute de ne pas construire de rapport de forces avec Merkel. "
Ah! Comme cela fait du bien de taper sur l'Allemagne qui fait rien que de nous embêter....
Qui se ressemble s'assemble, dit-on. Mais à qui ressemblons-nous le moins ? A l'Allemagne, bien sûr, qui a l'insolence d'afficher son succès dans tous les domaines où la France accumule les échecs cinglants: croissance , commerce extérieur , chômage , désindustrialisation, déficits budgétaires , dette, impôts et  dépenses publiques...
C'est insupportable. C'est comme au foot : elle fait exprès de gagner.
Elle pourrait tout de même nous aider, nous passer un peu le ballon, ne pas demander à l'arbitre de sanctionner nos fautes, nous laisser marquer ...
Nein : déficits verbot , achtung aux dépenses publiques, pas un fifrelin pour une  relance budgétaire. L'Allemagne payera ? Beendet : Demerden Sie sich!...
Quand il y a un tel abîme dans un couple, quand ils ne sont plus d’accord sur rien, le moment est venu d’envisager le divorce.
C’est peut-être ce qui va finir par arriver, tant il est peu probable que Hollande et Merkel deviennent un couple mythique comme avant eux, De Gaulle et Adenauer ou Mitterrand et Kohl. Avec Merkel ce n’est pas possible, Hollande ne lui pardonnera jamais son ex., le Nicolas tant haï...  
Mais les divorces se passent rarement bien, en général pour des raisons de gros sous. L’Allemagne, qui est la plus riche acceptera-t-elle de verser une pension alimentaire à la France ? Parce qu’il ne va pas être facile de se mettre en couple avec un autre partenaire européen qui pense comme nous: ils sont tous de droite et fauchés.

Aucun commentaire: