Adresses

BLOG : http://www.francois-2.com/
o
u : http://francois-2.blogspot.com/
MAIL: agvialain@gmail.com


AUTRES BLOGS

Les 500 derniers jours du PS, avant la présidentielle de 2012:
Campagne 2012 de François Hollande
agv-solferino2012.blogspot.com/
agv-solferino2012.blogspot.fr/



« TOUT PARTI VIT DE SA MYSTIQUE ET MEURT DE SA POLITIQUE » (Charles Péguy)

lundi 24 septembre 2012

HOLLANDE MAL TRAITÉ

Il arrive que des lecteurs qui m’ont suivi depuis le début, sur  « Les 500 derniers jours du PS avant les présidentielles de 2012 » d’abord, puis sur « Le règne de François II » ensuite, se plaignent de ne plus trouver leur chronique régulière à laquelle ils étaient habitués. Cela fait plaisir, pourquoi le cacher ?
Je dois leur répondre que ce n’est pas l’envie qui me manque mais que je n’arrive pas à trouver le moyen de me saisir de la patate chaude.
Que dire, en effet ?
Critiquer Hollande comme lui-même a critiqué Sarkozy ? Je ne m’en sens pas capable.
Lui donner quitus de sa gestion ? Pas plus.
Il y a, bien entendu, la solution de facilité qui consiste à pointer les insuffisances, les contradictions, les dérobades, les renoncements et à gloser sur la normalité du président et de son premier ministre.
J’ai essayé, mais j’ai renoncé : le créneau est plus embouteillé que le périphérique extérieur à Paris, début août. La concurrence est trop rude et je trouve mes propos mièvres qui ne font que répéter ce que disent et écrivent, plus vivement que moi, la plupart des commentateurs.
Je ne parle pas de la droite, ni des médias d’oppostion : ils apparaissent, eux-mêmes, bien souvent, en retrait par rapport à ce que l’on dit ailleurs.
Ailleurs, c’est à gauche.
Qui peut être plus sévère que Le Monde, dont on ne peut pas dire qu’il fût hostile au candidat socialiste ? Si vous ne le lisez pas, regardez simplement les dessins (nous avons failli dire les caricatures !) de Plantu, ils se suffisent à eux-mêmes.
Et quand on écoute les alliés, ralliés et amis qui se parent des couleurs du  perroquet : vert - rouge - rose foncé, on comprend que l’on ne leur arrivera jamais à la cheville.
Comment faire mieux ? Comment dire plus ?
On serait tenté de donner raison à Hollande quand il demande à être jugé sur les résultats, en fin de mandat.
Mais pourquoi s’être fait élire sur le slogan « Le changement, c’est maintenant » ?
Faut-il désormais, dire « Le changement, on en parlera dans 5 ans, lors de la prochaine campagne présidentielle » ?
J’entends déjà ceux qui répliquent : « oui, mais vous avez vu la droite ? »
Ma réponse sera : je me fiche de ce que dit la droite aujourd’hui, comme je n’ai rien dit de la gauche ni en 2002 ni en 2007. Pas de blog sur le congrès de Reims…
Ceux qui me suivent auront pu constater que je ne me suis intéressé au PS que lorsqu’il a entrepris de se reconstruire et qu’il est redevenu, sinon crédible, du moins audible.
Alors j’ouvrirai, peut-être, un blog sur la droite, 500 jours avant les présidentielles de 2017…
En attendant, si je me tiens en recul, je n’en perds pas une miette et je classe mes notes.
Je reprendrai la plume (mais je choisirai  un  volatile d'une autre espèce que celle des Psittaciformes) quand sera venu le temps du premier bilan.
Cela ne devrait pas être long !
 
 

Aucun commentaire: